L’Association pour une Ethique dans la Récolte des Fonds – AERF

//L’Association pour une Ethique dans la Récolte des Fonds – AERF
L’Association pour une Ethique dans la Récolte des Fonds – AERF 2017-10-04T20:23:02+00:00

L’Association pour une Ethique dans la Récolte des Fonds – AERF

Fondée en 1996, regroupe aujourd’hui quelques 120 organisations qui souscrivent à son Code Ethique.
Leur engagement vise à créer un climat de confi ance qui favorise la collecte des fonds dont elles ont besoin pour le développement de leurs activités à fi nalité sociale. L’AERF – association de coordination et non organisme de certifi cation – veut, par l’engagement de ses membres, promouvoir la culture de la transparence comptable et des messages éthiquement corrects ; tout en respectant les personnes pour lesquelles les fonds sont collectés et les personnes qui par leurs dons rendent notre travail possible.
Il s’agit avant tout d’encourager une meilleure solidarité entre les citoyens.
A sa manière, ‘Legs et Dons en Pratique: Un bon conseil, une bonne action!’ espère pouvoir contribuer à atteindre cet objectif. L’AERF tente depuis longtemps déjà, de fi naliser des règles uniformes et orientées vers la transparence fi nancière, répondant au droit à l’information de la part des donateurs et garantie par une certifi cation extérieure.
Début 2006, l’Assemblée Générale a approuvé un « Code d’obligation d’information » qui résume, de façon sommaire et relativement simple, toutes nos exigences. Aucune association membre ne peut raisonnablement se soustraire au respect strict et complet d’une obligation d’information et de transparence, sur laquelle est basée, en grande partie, la crédibilité du Code d’Ethique et de l’Association elle-même. L’ AERF publie sur son site internet son évaluation des rapports fournis par ses membres (www.vef-aerf.be).
Les associations qui ne sont pas encore membres de l’AERF peuvent s’inspirer de la façon de rédiger ces rapports, se conformer aux normes imposées et aussi reconnaître le droit à l’information de la part de leurs donateurs. Les nombreux généreux donateurs pour la bonne cause sont d’ailleurs invités à être plus vigilants et à vérifi er auprès des associations la qualité de leur engagement à la transparence symbolisé par le label AERF avant de faire un don et de faire valoir effectivement leur droit à l’information.
L’Ethique doit entrer dans les mœurs et l’AERF, qui est continuellement en évolution, s’est posée la question de la voie à suivre pour les dix prochaines années. Entre-temps, elle s’est lancé le défi , en accord avec les autorités, de continuer à jouer un rôle de pionnier en élargissant ses champs d’application et en augmentant le niveau de ses propres critères de qualité.
Une comptabilité claire et transparente inspire confiance! L’AERF attend du législateur et des autorités, qu’ils défi nissent, enfin, un cadre légal clair concernant la générosité dans notre pays, afi n de répondre à une inquiétude latente, d’une partie importante de la population concernant les appels de fonds.